Questions fréquentes et réponses

Fausse croyance: le manque de lait

Nouveau-né allaité dans un pyjama turquoise

On entend très souvent les femmes affirmer avoir dû cesser d’allaiter en raison d’un manque de lait. Or, saviez-vous que moins de 5% des femmes ne produisent pas suffisamment de lait pour allaiter leur bébé exclusivement?

Qu’en est-il vraiment?

La réalité, c’est que les mamans qui pensent manquer de lait ont souvent connu un départ d’allaitement difficile ou encore se figurent mal le rythme d’un nouveau-né.

Départ d’allaitement difficile

Quand je parle de mauvais départ, cela peut être causé par plusieurs facteurs. On peut penser à un bébé qui prend mal le sein, un bébé qui prend bien le sein mais qui ne tète pas efficacement, une montée de lait tardive ou encore une mauvaise gestion des boires (limitation de la durée ou de la fréquence). 

Tous ces éléments font en sorte que les seins ne sont pas suffisamment stimulés et ne militent pas en faveur de l’établissement d’une bonne production. Si cela vous arrive, ne vous découragez pas. Votre allaitement n’est pas perdu! 

Il faudra corriger la cause (par exemple, faire vérifier la technique de bébé) et faire comprendre à votre corps qu’il doit produire plus. Pour savoir comment faire, consultez mon article sur l’augmentation de la production de lait.

Méconnaissance du rythme d’un nouveau-né ou des périodes normales d’allaitement

La vie avec un nouveau-né ainsi que la pratique d’allaitement ne cadre pas toujours avec l’idée que l’on s’en était faite, ce qui peut entraîner des questionnements et des inquiétudes. 

C’est en normalisant les informations suivantes que les mamans sauront à quoi s’attendre et ne remettront pas en doute leur allaitement quand elles y feront face.

Les bébés n’ont pas d’horaire

Cessons de véhiculer que les bébés boivent aux 3-4h. Ils boivent quand ils démontrent des signes d’éveil, tout comme ils l’ont fait dans votre ventre pendant les 9 derniers mois.

Le fait que votre bébé boive aux 2h ne devrait pas vous laisser croire que vous manquez de lait! Et il y a également la notion de capacité de stockage, propre à chaque bébé, qui est à prendre en considération.

Les bébés rencontrent des périodes de poussées de croissance

La majorité des bébés font des poussées de croissance autour de 3 jours, 3 semaines, 7 à 10 semaines, 3 mois et 6 mois (ce sont des indicateurs, cela peut varier).  

Pendant ces périodes, qui peuvent durer jusqu’à une semaine, bébé veut boire continuellement. Il ne veut jamais être déposé et semble toujours insatisfait. 

La majorité des bébés font des tétées groupées

Cela signifie qu’ils boivent plus à certains moments de la journée. Par exemple, ils veulent constamment boire de 19h à 21h alors qu’ils ont bu seulement 2 fois pendant l’après-midi.

Changement dans le mode de lactation 

À un certain moment pendant la pratique d’allaitement, moment qui varie pour chaque femme et selon le nombre de grossesses (mais j’avoue qu’on le voit souvent autour de 4 mois post-partum), la façon dont le lait est produit change. 

Les femmes remarquent alors que leurs seins sont souples, que le lait prend plus de temps à arriver. C’est seulement la production de lait endocrine qui est maintenant autocrine.

Pour plus de détails sur le sujet, c’est par ici.

La quantité de lait tirée au tire-lait

Savez-vous à quoi correspond la quantité de lait que vous avez exprimée au tire-lait? Eh bien, à ce que vous êtes en mesure d’exprimer au tire-lait. C’est tout.

Cela ne représente aucunement votre production de lait. Même si vous exprimez que quelques onces, cela ne se traduit pas en un manque de lait. Les bébés sont beaucoup plus efficaces. De plus, certaines femmes ont de la difficulté à tirer leur lait même si elles ont une excellente production.

Le sommeil

Le fameux sommeil….!! Vous savez, malgré tout ce qu’on entend, l’allaitement n’a rien à y voir! C’est une question de tempérament de votre bébé. 

Personnellement, j’ai eu deux bébés allaités qui ont fait de grosses nuits de sommeil dès 6 semaines de vie. J’en ai également eu un qui se réveillait encore 2-3 fois à 12 mois.

Vous n’avez pas à douter de votre lait même si votre bébé se réveille souvent ou même s’il ne se réveillait plus et recommence à se réveiller. 

Voilà! Le manque de lait n’est pas à l’origine de ces situations, qui sont tout à fait normales chez un bébé allaité.

Vous pourriez aussi aimer

Bébé fille qui boit au sein

Questions fréquentes et réponses

Fausse croyance: le lait gras de fin de tétée

Nouveau-né allaité

Questions fréquentes et réponses

Combien de temps devrait durer un boire?

Questions fréquentes et réponses

Comment savoir si bébé prend bien le sein?