Vous ressentez une vive douleur lorsque vous mettez bébé au sein, surtout au début de la tétée? Vous constatez que votre mamelon est aplati ou en biseau lorsque bébé a fini de boire? Votre bébé a sans doute une mauvaise prise du sein.

La mauvaise prise du sein est la cause la plus fréquente des douleurs aux mamelons. Il ne faut pas la prendre à la légère car elle peut engendrer d’autres difficultés (ex: gerçures ou crevasses, baisse de production de lait).

Reconnaître une bonne prise du sein

On sait que la prise du sein est bonne quand:

  • On ne ressent pas de douleur!
  • Bébé prend une grande bouchée. Sa bouche couvre l’aréole…il ne prend pas seulement le mamelon;
  • Les lèvres de bébé sont ourlées vers l’extérieur;
  • Son menton touche votre sein et son nez est dégagé;
  • On l’entend avaler régulièrement.

Reconnaître une mauvaise prise du sein

Généralement, on saura que la prise du sein de bébé n’est pas optimale si:

  • Vous ressentez une forte douleur lorsque vous mettez bébé au sein, surtout au début du boire;
  • Votre mamelon est aplati ou en biseau lorsque vous retirez bébé du sein;
  • Vos mamelons sont blessés (gerçures, crevasses);
  • Bébé ne prend pas suffisamment de poids.

Comment améliorer la prise du sein de bébé?

  1. Rencontrer une conseillère en allaitement rapidement. C’est ce qui vous aidera le plus! Les conseillères en allaitement sont là pour ça, elles pourront regarder votre mise au sein, vous guider et vous donner des trucs. La théorie on la comprend, mais parfois on a besoin d’un coup de pouce pour la mise en pratique.

En attendant de rencontrer quelqu’un, vous pouvez mettre en application ces petites astuces:

2. Si vous mettez bébé au sein et que vous avez l’impression que ce dernier écrase votre mamelon entre sa langue et son palais, brisez la succion en insérant votre petit doigt au coin de ses lèvres, entre ses gencives, et recommencez. Vous ne devez surtout pas avoir à retenir votre souffle ou à vous retrousser les orteils quand vient le temps d’allaiter votre bébé!

3. Débutez le boire par le côté le moins sensible, car la succion de bébé est plus forte au premier côté;

4. Essayez d’autres positions d’allaitement. Il est fort possible que vous réussissiez à trouver une position dans laquelle vous n’aurez pas de douleur. La position physiologique est une position de base (même si elle n’est même pas illustrée dans le mieux vivre) et elle fait souvent des miracles! Jetez-y un œil sur Google!

5. Mettez une goutte de lait maternel sur vos mamelons après les boires;

6. Prise d’analgésiques;

Si la douleur est vraiment insupportable et que vous vous sentez incapable d’allaiter bébé, vous pouvez choisir de cesser temporairement les mises au sein, pour environ 24h. Il sera à ce moment crucial de tout de même tirer votre lait au moins 8 fois par 24h, pour maintenir votre production lactée et éviter l’engorgement. Vous reprendrez ainsi les tétées à votre rythme (exemple: deux tétées par jour, puis trois, etc.).

Allaiter avec un seul sein, est-ce possible?

Si vous avez mal d’un seul côté, pouvez-vous allaiter votre bébé seulement avec le sein non-blessé pendant un certain temps? Si bébé semble assouvi après avoir bu, il n’y a pas de problème. Par contre, vous devrez tout de même exprimer votre lait de l’autre côté, toujours pour préserver votre production et éviter l’engorgement.

 

Enfin, ressentir de la douleur en allaitant est une période plus difficile. Rappelez-vous que c’est temporaire et donnez un peu de temps à votre bébé. Dans quelques semaines à peine, il prendra le sein presque tout seul!

 

Autorités:

Formation régionale en allaitement, Direction de la santé publique (2016 & 2018)

https://www.inspq.qc.ca/mieux-vivre/alimentation/nourrir-bebe-au-sein/la-tetee-etape-par-etape

https://www.lllfrance.org/930-problemes-de-succion