Vous avez l’impression de manquer de lait? Il y a de fortes chances que ce ne soit qu’une impression! Je vous explique pourquoi dans cet article.

L’impression de manquer de lait: une problématique préoccupante

Savez-vous quel est le pourcentage de femmes qui sont incapables d’allaiter exclusivement leur bébé pour cause de manque de lait? Moins de 5%.

Savez-vous quelle est la principale cause d’arrêt de l’allaitement? Le manque de lait.

Il y a clairement quelque chose qui cloche, et il semble que ce soit le manque d’information qui soit à l’origine de tout cela.

Voyons voir différents scénarios qui peuvent vous tracasser et en quoi ils ne constituent en aucun cas des signes de production insuffisante.

La quantité de lait exprimée au tire-lait, un bon indice?

Non, non et non! La quantité de lait que vous réussissez à tirer au tire-lait n’est AUCUNEMENT représentative de votre production de lait. Elle représente uniquement ce que vous réussissez à tirer au tire-lait. Bébé va en chercher beaucoup plus! Même avec le meilleur tire-lait de la Terre, certaines femmes sont incapables de «laisser sortir» leur lait pour une machine. Votre voisine tire son lait et réussit à en exprimer X onces de plus que vous? Tant mieux pour elle!

Le nombre de boires par jour de bébé

Votre belle-sœur allaite son bébé 6 fois par jour tandis que votre bébé a besoin du double de boires en 24h? C’est tout à fait possible et cela s’explique par la capacité de stockage de vos seins et de l’estomac de votre bébé. Certaines femmes peuvent «entreposer» une grande quantité de lait dans leurs seins tandis que d’autres non. Si vous faites partie de la première catégorie et qu’en plus, bébé aime prendre de gros boires, il est normal que ce dernier soit moins souvent au sein car il prendra la quantité de lait requise en moins de boires.

Bébé ne fait plus ses nuits

Votre charmant bébé, qui faisait ses nuits depuis plusieurs semaines, recommence à se réveiller la nuit pour boire et il a plus ou moins 4 mois? Vous croyez donc qu’il ne reçoit pas suffisamment de lait le jour et qu’il doit compenser la nuit? Ou encore, vous croyez qu’il serait le temps d’introduire les solides? Détrompez-vous. Il y a souvent une régression du sommeil aux alentours de 4 mois. Il s’agit d’une période de développement intense et bébé ajuste ses besoins. Laissez un peu de temps passer et vous verrez, tout se replacera.

Seins souples et «vides»

Vos seins sont devenus souples, vous avez l’impression qu’ils sont vides. Bébé prend le sein mais se détache en pleurant, sans lait dans la bouche. Qu’est-ce qui se passe? À un certain moment pendant la pratique d’allaitement, moment qui varie pour chaque femme et selon le nombre de grossesses, la façon dont le lait est produit change.

Au tout début, la production de lait est entièrement gérée par les hormones. Plus le taux d’hormones est élevé, plus de lait sera produit. Ensuite, à compter de la deuxième semaine post-partum environ et de façon progressive, elle deviendra entièrement gérée par l’offre et la demande. Plus bébé tète et boit, plus de lait sera produit. Ainsi, quand la production devient entièrement gérée par l’offre et la demande, vous comprendrez qu’il y a un petit délai entre succion du bébé/ signal au cerveau / production du lait. Il faut encourager bébé à continuer, il s’habituera. De plus, sachez que plus bébé vient au sein souvent, plus la vitesse de sécrétion est rapide.

Bébé toujours au sein: poussée de croissance et tétées groupées

Vous ne reconnaissez plus votre bébé : on dirait un éternel insatisfait! Il est irritable, n’a plus de routine et demande à boire aux heures? Peut-être fait-il une poussée de croissance? Plusieurs bébés font des poussées de croissance autour de 3 jours, 3 semaines, 3 mois et 6 mois (ce sont des indicateurs, cela peut varier). Pendant ces périodes, qui peuvent durer jusqu’à une semaine, bébé veut boire constamment. C’est le moment de lâcher prise, de sortir les pâtés congelés que notre maman nous a donnés pour nous aider à la naissance de bébé et de se faire une station allaitement (divan, coussin d’allaitement, eau, collations, ipad, téléphone, kleenex et séries télé!). Encore une fois, faites boire bébé à la demande; ainsi votre production s’adaptera à ses nouveaux besoins. Rappelez-vous que c’est temporaire!

Par ailleurs, vous avez l’impression d’être otage du divan pendant toute la soirée car bébé boit continuellement? Plusieurs bébés font des tétées groupées, souvent le soir. C’est exigeant, mais cela s’estompe généralement plus le bébé grandit.

Votre lait ne sort pas

Vous constatez que le soir, bébé semble plus impatient au sein. Il tire votre mamelon voyant que le lait n’arrive pas et lâche prise en pleurant. Souvent, le réflexe d’éjection tarde à venir en soirée, car on est plus fatiguée. Détendez-vous et tentez de calmer et d’encourager bébé à téter davantage : le lait arrivera. Si bébé est vraiment fâché, essayez de l’allaiter en marchant dans la maison (je sais, pas idéal mais parfois il faut ce qu’il faut!). La sensation de balancement procurée rend souvent les bébés un peu plus patients et hop! le lait fait finalement son entrée!

Vous pouvez également essayer de faire un massage du sein avant de faire boire bébé. Fermez votre poing et placez-le sur votre sein de sorte à ce que ce soit vos jointures qui touchent à votre peau. La jointure de l’index est la plus loin de l’aréole. Mettez un peu de pression sur la jointure de l’index et faites rouler une jointure après l’autre en descendant près du mamelon. Votre poing reste en place…ce sont seulement les jointures qui appuient sur le sein, une à une. Une fois que c’est fait, vous répétez en faisant le tour de votre sein une fois ou deux (évidemment à cette étape, vous changez votre poing de place…vous faites l’horloge autour de votre sein).

Voilà! Ces situations sont tout à fait normales et en aucun cas elles sont un signe de production de lait insuffisante. La majorité des femmes en rencontreront une ou plusieurs au cours de leur pratique d’allaitement et il n’y a pas lieu de s’inquiéter.

Comment savoir si bébé boit assez?

Si les indicateurs suivants sont au rendez-vous, soyez rassurée, vous produisez suffisamment de lait pour votre bébé :

– Bébé boit au minimum 8x par 24 heures et il semble satisfait après les boires;

– Bébé fait pipi et caca en quantité suffisante (1 pipi par jour de vie jusqu’à 6 jours et ensuite 6 à 8 pipis + 2 cacas par jour jusqu’à ce qu’il ait 6 semaines). 1 pipi = 2 à 3 cuillères à soupe d’urine…vous pouvez toujours tester avec de l’eau à quoi ça correspond dans une couche vide pour voir si votre bébé urine suffisamment;

– Bébé reprend du poids et généralement, à 2 semaines, il a repris son poids de naissance (si ce n’est pas le cas, pas de panique Monique, mais consultez pour tenter d’améliorer la situation);

– Vous entendez bébé avaler régulièrement lorsqu’il est au sein (ce point est crucial…un bébé qui tète ne boit pas nécessairement). Je vous réfère à ce vidéo pour que ce soit plus concret. Rendez-vous à la 57e seconde. Le vidéo date un peu, mais les bébés d’il y a 10 ans avalent de la même façon que les bébés d’aujourd’hui 😉

 

Autorités:

Formation régionale en allaitement, Direction de la santé publique (2016 & 2018)

https://www.lllfrance.org/1107-manque-de-lait-mythe-ou-realite

https://naitreetgrandir.com/fr/etape/0_12_mois/alimentation/fiche.aspx?doc=naitre-grandir-bebe-nourrir-allaitement-question-reponse

Marie Fortier – La spécialiste des bébés