Douleur fréquente

Gerçures et crevasses : les prévenir et les guérir

Lave représentant brûlure d'une crevasse




Vous remarquez des gerçures et crevasses sur vos mamelons? Des rougeurs, des croûtes ou encore des blessures qui saignent?

Vous ressentez beaucoup de douleur lorsque vous mettez bébé au sein?

Vous êtes sans doute aux prises avec des gerçures ou des crevasses.

Cet article vous en apprendra davantage sur ce qui peut être à l’origine de ces blessures et surtout, sur ce que vous pouvez faire pour les guérir.

Qu’est-ce qui peut causer des gerçures et des crevasses?

Les gerçures et les crevasses sont l’une des causes les plus fréquentes de douleur aux mamelons. Elles peuvent être occasionnées par une foule de circonstances, telles que:

  • Une mauvaise prise du sein par bébé. Si c’est le cas, vous pourrez constater que votre mamelon est aplati ou encore en biseau lorsque bébé a fini de boire;

  • Une succion inadéquate par bébé. Certains bébés ont des succions désorganisées, mâchouillent le mamelon ou font des mouvements de langue inappropriés;

  • Une particularité physique de bébé (ex: frein de langue court, mâchoire asymétrique, palais creux);

  • Une succion mal brisée. Quand bébé a terminé de boire et que l’on souhaite retirer le mamelon de sa bouche, il est important d’insérer notre petit doigt dans sa bouche, au coin de ses lèvres, et de briser la succion avec notre doigt avant de retirer le mamelon;

  • Une mauvaise utilisation de notre tire-lait. On l’oublie souvent, mais un tire-lait de mauvaise qualité ou mal utilisé peut causer des blessures. Il importe que la succion ne soit pas trop forte et que les coupoles soient de la bonne grandeur et bien installées;

  • Une utilisation exagérée de crèmes ou produits parfumés;

  • Une humidité excessive.

Gerçures et crevasses: que faire pour les guérir?

D’entrée de jeu, je tiens à souligner que la rapidité d’intervention est cruciale.

Une blessure peut se faire en deux jours et prendre des semaines à guérir, alors n’endurez pas! 

Voici diverses solutions pouvant être essayées selon la situation dans laquelle vous vous trouvez :

  • Commençons par le commencement! Si vous croyez que l’origine de vos blessures est liée à bébé (mauvaise prise du sein, succion ou particularité physique), je vous recommande fortement de rencontrer une consultante IBCLC rapidement afin qu’elle puisse évaluer la situation et vous aider à corriger la problématique.

Vous devez absolument parvenir à améliorer la prise du sein de bébé ou à corriger la cause des blessures, car peu importe si vous suivez les autres recommandations, vos gerçures ou crevasses ne guériront pas ou reviendront toujours;

  • Consultez un médecin ou une sage-femme pour obtenir une prescription Triacomb. Cette pommade est un mélange d’antibiotique, d’antifongique et d’anti-inflammatoire, et elle fait des miracles.

  • Appliquez du froid sur vos mamelons avant les boires pour les engourdir et ainsi diminuer le mal;

  • Commencez votre boire par le côté le moins douloureux, car la succion de bébé est plus forte au premier sein;

  • Essayez d’autres positions d’allaitement. Souvent, la position physiologique fait des miracles!;

  • Faites des tétées plus courtes, mais plus fréquentes;

  • Changez régulièrement vos compresses d’allaitement pour éviter l’humidité;

  • Laissez vos mamelons tranquilles! Mettez quelques gouttes de lait maternel sur ceux-ci après les boires et laissez-les sécher à l’air libre. Ne les lavez pas de façon abusive;

  • Consultez un pharmacien, qui pourra vous recommander des analgésiques compatibles avec l’allaitement;

  • Retirer bébé du sein dès qu’il a fini de boire.

Douleur intense: des solutions temporaires

Votre douleur est si vive que vous songez à arrêter l’allaitement? Vous avez carrément peur de mettre bébé au sein car c’est trop souffrant pour vous? Quelques alternatives s’offrent à vous et vous sont présentées ci-dessous.

Allaiter seulement avec le sein non-blessé

Si vous avez mal d’un seul côté, vous pouvez allaiter seulement avec le sein non-blessé, mais d’une façon très temporaire (une à deux journées, par exemple).

Assurez-vous que votre bébé est assouvi après avoir bu à un sein, et surtout, exprimez votre lait du côté blessé avec un bon tire-lait pour préserver votre production et éviter l’engorgement.

Cesser d’allaiter temporairement

Si la douleur est vraiment insupportable et que vous vous sentez incapable d’allaiter bébé, vous pouvez choisir de cesser temporairement les mises au sein, pour environ 24h.

Il sera à ce moment crucial de tout de même tirer votre lait au moins 8 fois par 24h, pour maintenir votre production lactée et éviter l’engorgement.

Vous reprendrez ainsi les tétées à votre rythme (exemple: deux tétées par jour, puis trois, etc.). Je vous invite à consulter mon article sur l’allaitement mixte pour des renseignements quant à la façon de donner les boires pendant ce laps de temps.

Vos mamelons saignent: pouvez-vous continuer à allaiter?

Mêmes si vos blessures saignent, vous pouvez allaiter votre bébé. Il n’y a pas de contre-indications à ce niveau.

Vous pourriez aussi aimer

Bébé fille qui boit au sein

Questions fréquentes et réponses

Fausse croyance: le lait gras de fin de tétée

Douleur fréquente

Reconnaître et soulager le vasospasme

Douleur fréquente

Seins engorgés et montée de lait : astuces pour y remédier