Le principe de base pour parvenir à augmenter sa production, c’est que davantage de lait doit sortir de vos seins.

Maintenant, comment on s’y prend?

On priorise d’abord et avant tout bébé, car même si vous avez un tire-lait d’une excellente qualité, bébé est imbattable.

Première étape : tétées fréquentes et efficaces

  • On s’assure que la prise du sein est bonne et qu’on entend bien bébé avaler (voir vidéo dans cet article);

 

  • On met bébé au sein 8 à 12 fois par 24h et on le tient actif le plus possible pour qu’il stimule nos seins au maximum. Si votre bébé a tendance à s’endormir, consultez cet article pour connaître les trucs pour le garder éveillé;

Deuxième étape : le tire-lait

On fait une séance d’expression d’environ 10 à 15 minutes immédiatement après que bébé ait fini de boire, idéalement après chaque tétée pendant plusieurs jours.

Si l’énergie vous manque, il est préférable de faire une séance plus courte que de ne pas en faire du tout.

Méthode recommandée :

  1. Laver ses mains;
  2. Masser ses seins pendant 1 à 5 minutes (on privilégie un massage doux, de l’effleurement, du tapotement). Il est prouvé qu’un massage préalable du sein augmente la quantité de lait tiré;
  3. Expression double (idéalement, car l’expression des deux seins en même temps donne de meilleurs résultats) tout en faisant de la compression tout au long de la séance (augmente également la quantité de lait tirée).

La séance devrait durer entre 10 et 12 minutes, environ;

C’est une période très exigeante. Vous aurez certainement besoin d’aide et de support de votre entourage. Mais rappelez-vous que c’est temporaire et que le résultat de vos efforts sera sans doute de pouvoir allaiter exclusivement votre bébé.

Pourquoi faire une séance d’expression alors que bébé vient de boire?

La stimulation supplémentaire du tire-lait aura pour effet d’envoyer un message au cerveau comme quoi plus de lait doit être produit. Au début, vous ne récolterez pas grand-chose….c’est tout à fait normal. Il faut laisser le temps au corps de comprendre qu’il doit produire plus.

Vous aurez ici besoin d’un tire-lait doté d’un moteur d’une bonne force, et si possible, à double expression. Un tire-lait de grade hospitalier (ceux qui sont disponibles en location en pharmacie ou dans les organismes d’aide à l’allaitement) pourrait être nécessaire selon votre situation. Leur moteur est plus fort que ceux des appareils en vente libre.

Enfin, saviez-vous que vous pouviez nettoyer votre tire-lait une seule fois par jour? Un truc qui vous permettra de sauver temps et énergie!

Troisième étape : peau-à-peau

On maximise le peau-à-peau! Pourquoi? Car il favorise la sécrétion d’ocytocine, une des hormones responsables de la production de lait! À faire sans restriction!

Pour mettre toutes les chances de votre côté : prise de galactogogue

Certaines femmes constatent une amélioration grâce à la prise de produits naturels comme le Fenugrec ou le Chardon Béni. Vous n’avez rien à perdre à l’essayer!

Par ailleurs, un médicament nommé Dompéridone peut également vous être prescrit par un médecin. Avec pour effet de favoriser la production de lait, il produit généralement de très bons résultats.