Vous êtes enceinte et vous vous demandez si vous allez allaiter votre bébé? C’est une grande décision qui vous appartient entièrement! Le présent article vous présente les nombreux avantages de l’allaitement, autant pour maman que pour bébé. J’espère qu’il saura vous éclairer!

Les bienfaits de l’allaitement

Le lait maternel est le lait le plus adapté à votre bébé

Peu importe le marketing entourant les préparations pour nourrissons, celles-ci sont loin d’arriver à la cheville du lait maternel. La composition du lait maternel évolue en même temps que votre bébé, pour répondre à ses besoins. Il contient des enzymes, des hormones, des facteurs de croissance, antibactériens, antiviraux et antiparasitaires, ce qui n’est le cas d’aucun lait commercial. Je comparerais le lait maternel et les préparations commerciales à une palette de peinture. Les préparations renferment les couleurs de base, et le lait maternel renferme les couleurs de base ainsi que toutes les nuances et tons possibles.

Le lait maternel protège votre bébé

Et oui! Le lait maternel a un effet protecteur contre plusieurs infections (otites, infections respiratoires et urinaires, méningites bactériennes et cette chère Gastro!). Je ne suis pas en train de dire que le bébé allaité n’aura jamais la gastro. Seulement, si le poupon nourri au lait maternel développe cette infection, elle devrait être moins sévère et durer moins longtemps que chez le bébé nourri au lait maternisé.

Il a également comme propriété de réduire les risques que le poupon développe x nombre de maladies qui font peur (cancers infantiles, maladies allergiques, problématique reliée à la dentition, obésité, diabète, asthme, syndrome de la mort subite du nourrisson). Encore une fois, je répète qu’autant le bébé allaité que le bébé nourri aux préparations commerciales peut être atteint de ces problèmes de santé. L’allaitement n’offre pas une garantie à 100% que le bébé ne sera jamais malade.

Imaginez un bébé qui porte un foulard tricoté. Plus celui-ci reçoit de lait maternel (exclusivité de l’allaitement et durée de celui-ci), plus le foulard est tricoté serré et donc plus il est protégé contre les maladies. Inversement, moins il reçoit de lait maternel, plus les mailles du foulard sont larges et moins la protection est grande.

Saviez-vous qu’aux États-Unis, l’assurance-maladie d’un bébé allaité coûte moins cher que celle d’un bébé nourri aux préparations commerciales? Il doit bien y avoir une différence notable sur la durée et la fréquence des infections pour qu’un assureur établisse une distinction!

L’allaitement est bénéfique pour la mère

Une maman qui allaite son bébé a moins de chance d’être atteinte d’un cancer du sein ou des ovaires, de diabète de type 2, d’une hémorragie post-accouchement ou d’une dépression post-partum. Il réduit également les risques d’anémie puisque le retour des menstruations est retardé.

Aussi, l’allaitement facilite le retour du poids d’avant-grossesse, car il fait brûler environ 500 calories par jour (brûler 500 calories à rester assise collée sur son bébé, pas mal non!?)

Le lait maternel est stérile

Quand bébé boit directement au sein, on n’a même pas à penser à cela. Un tracas de moins! Quand bébé boit du lait exprimé au biberon, il faut toutefois respecter certaines règles de manipulation.

La préparation des formules commerciales pour nourrissons, quant à elle, doit obéir à des règles strictes pour éviter toute forme de contamination et pour que le bébé boive un lait équilibré. De plus, il arrive que le lait maternisé soit touché par un rappel, par exemple si une erreur de fabrication est survenue (manque de vitamines dans le lait, contamination chimique ou bactérienne).

L’allaitement favorise le lien d’attachement

Quand l’allaitement va bien, les boires sont de véritables moments de détente à partager avec votre enfant. Le voir boire avec satisfaction sachant que ce lait vient de vous vous rendra très fière.

L’allaitement est économique et écologique

En 2012, il a été estimé que le coût relié à l’achat de préparations commerciales pour une période de 12 mois était de 2000,00$ (5000,00$ pour les préparations prêtes-à-servir). Il est certain que ce montant est dorénavant plus élevé, plusieurs années plus tard. Et c’est sans compter l’achat de biberons, tétines (rachat régulier car le débit augmente au fur et à mesure que le bébé vieillit), chauffe-biberon, stérilisateur, brosse à biberon…$$$

L’allaitement facilite la vie

Le lait est prêt partout, n’importe quand. Pas de lait à préparer, de biberon à laver, de «stock» à traîner quoi! Bébé pleure? Peut-être qu’il a faim. Le mettre au sein est beaucoup plus rapide que de préparer un biberon (pendant qu’il pleure!) et de voir si la faim était réellement la source de ses pleurs.

 

Voilà! J’espère que ce texte vous a permis de mieux comprendre pourquoi l’allaitement est une pratique si positive et gratifiante. Par contre, il ne faut pas rêver en couleur, il n’y a pas que des avantages à allaiter. Si vous souhaitez voir l’autre côté de la médaille, je vous invite à prendre connaissance de mon article sur les inconvénients de l’allaitement.

 

Autorités:

https://www.inspq.qc.ca/mieux-vivre/grossesse/la-preparation-l-allaitement/pourquoi-allaiter

https://naitreetgrandir.com/fr/etape/0_12_mois/alimentation/fiche.aspx?doc=naitre-grandir-allaitement-maternel-avantage

https://www.lllfrance.org/vous-informer/votre-allaitement/benefices-de-l-allaitement

Formation régionale en allaitement, Direction de la santé publique (2016 & 2018)