Vous avez entendu parler de l’allaitement mixte et cette pratique vous intéresse? Vous aimeriez pouvoir allaiter bébé mais aussi lui donner le biberon? Le présent article vous donnera l’heure juste sur le sujet.

L’allaitement mixte: c’est quoi?

Une maman pratique l’allaitement mixte quand son bébé boit, chaque jour:

  • Du lait maternel au sein ET
  • Du lait maternisé au biberon.

En effet, le fondement de l’allaitement mixte est que bébé n’est pas seulement nourri par du lait maternel.

Ainsi, une maman qui donne le sein et qui tire aussi son lait pour l’offrir à bébé au biberon allaite exclusivement, car bébé est uniquement nourri de lait maternel. Il n’en demeure pas moins que cette maman peut être confrontée aux mêmes problématiques que celle qui pratique l’allaitement mixte, puisqu’elle combine le sein et le biberon.

Ce que vous devez savoir avant de vous tourner vers cette pratique chères mamans, c’est qu’on ne peut pas prédire l’impact de l’alternance entre le sein et le biberon pour votre bébé. Les risques énumérés ci-bas n’ont aucunement pour but de vous faire peur, mais plutôt à vous informer pour que vous n’ayez pas de regret par la suite. Mieux vaut prévenir que guérir!

Les risques et inconvénients de l’allaitement mixte

Fin prématurée de l’allaitement

C’est le risque le plus important de l’allaitement mixte. En effet, il peut mener à la fin de l’allaitement pour les raisons suivantes:

  1. Bébé peut rapidement développer une préférence pour le biberon, qui a un débit constant et plus rapide que le sein. Il pourra en venir à refuser le sein;

2. Bébé peut modifier sa façon de prendre le sein (il tète différemment et vous blesse ou encore stimule moins bien, ce qui fait diminuer la production). C’est une confusion sein-tétine.

3. Diminution de la production de lait. Étant moins stimulés, les seins produiront moins de lait. La femme qui a une forte production n’y verra peut-être pas d’inconvénient, mais pour celle dont la production est plus fragile, ça peut être dommageable;

4. Moins bébé vient souvent au sein, plus la vitesse d’excrétion du lait est lente. Bébé peut se désintéresser rapidement puisqu’il doit travailler très fort pour finir par recevoir son lait.

Engorgement

Vous ressentirez sans doute un engorgement aux moments où vous aviez l’habitude de donner le sein, du moins dans les débuts de cette pratique. Vous devrez peut-être tirer un peu de lait pour pouvoir être confortable et ne pas engendrer de canal lactifère obstrué, par exemple.

Travail en double

Cette pratique représente plus de travail, car en plus d’allaiter, vous devez maintenant préparer du lait, donner le biberon et nettoyer les biberons.

Comment réussir son allaitement mixte

Malgré les risques énumérés ci-dessus, vous souhaitez essayer l’allaitement mixte? Je vous suggère ces quelques conseils afin de mettre toutes les chances de votre côté!

– Privilégiez l’allaitement exclusif pour les 6 à 8 premières semaines de vie de votre bébé. Ces semaines sont cruciales pour établir une bonne production de lait et aussi pour que bébé apprenne à prendre le sein convenablement;

– Pour éviter une trop grande baisse de production, vous pouvez tirer votre lait aux moments où les boires au sein avaient lieu. Toutefois, cela représente beaucoup de travail, que d’allaiter, tirer son lait et donner le biberon en plus.

– Donnez le biberon à votre bébé à l’horizontal, plutôt qu’à 45 degrés, et favorisez une tétine à débit lent. Faites quelques pauses pendant le boire, question que le flot du lait soit intermittent comme au sein.

– Si possible, faites donner les biberons par quelqu’un d’autre pour que bébé comprenne qu’avec maman, c’est au sein.

Meilleur biberon pour l’allaitement mixte

Le marketing à ce sujet est très fort et pourtant, aucun biberon n’imite le sein et aucune compagnie ne peut vous promettre que l’introduction de celui-ci n’interféra pas avec votre allaitement. Ceci étant dit, il faut quand-même faire un choix quand on se retrouve devant la panoplie de biberons disponibles dans les magasins. Lequel est le meilleur?

Je me commets et me permets de vous suggérer un produit génial, MAIS avec un bémol dans son utilisation.

La compagnie Medela, dont la réputation n’est plus à faire dans le domaine, met de l’avant la tétine Calma, qui est la seule tétine qui ne coule pas en la tournant à l’envers. Bébé doit donc «travailler» pour avoir son lait, comme au sein, ce qui est formidable. Bébé ne deviendra pas paresseux. PAR CONTRE, l’ennui avec la tétine Calma est que quand bébé commence à boire, il ne fait pas semblant.

Des tests ont été réalisés et la Calma est celle qui procure le débit de lait le plus rapide. Vraiment pas l’idéal car on ne veut pas que bébé préfère la vitesse du biberon. Je vous recommande alors d’offrir le biberon à bébé comme expliqué ci-haut, à l’horizontal et en faisant plusieurs pauses au cours du boire.

 

Voilà! Vous êtes maintenant bien informée pour prendre une décision éclairée.

Vous ne voulez pas du tout donner le sein mais aimeriez tout de même que votre bébé puisse boire votre lait? Je vous invite à lire mon article sur le tire-allaitement (à venir).

 

Autorités:

Formation régionale en allaitement, Direction de la santé publique (2016 & 2018)

https://www.lllfrance.org/vous-informer/fonds-documentaire/dossiers-de-l-allaitement/1202-da-61-lallaitement-mixte-est-il-possible

https://www.inspq.qc.ca/mieux-vivre/alimentation/nourrir-bebe-au-sein/combiner-sein-et-biberon